Comparatif des principales solutions PIM

PIM

En général, une entreprise a besoin d’intégrer une solution PIM lorsqu’il y a une mutation prenant la demande des consommateurs. Ceci est dans le but de proposer des données fiables et de gagner du temps, permettant de normaliser la gestion de ses données spécifiques. Notamment, une solution PIM s’adresse particulièrement à des équipes qui sont responsables de la gestion des contenus, des données commerciales ou marketing. Ainsi, afin d’effectuer un comparatif pim, quelques critères principaux sont à prendre en compte.

Comparatif PIM : Comparaison des fonctionnalités et des coûts

Avant d’entamer plus loin le comparatif pim, il est essentiel de déterminer les critères « fonctionnalités » et « coût ». Ceci est très primordial afin de pouvoir faire une première sélection. Pour la comparaison des fonctionnalités, Afin de pourvoir comparer les diverses fonctionnalités entre les PIM, les fonctionnalités de base d’un PIM moderne et efficace doivent tout d’abord être déterminées. Vous devez également déterminer toutes les fonctionnalités dont l’équipe a besoin pour gérer d’une manière précise les informations produites habituellement. Une fois qu’elles sont répertoriées, il faut les classer par priorité : basique, utile, optionnel… et peser chaque critère. Dans le processus d’analyse de chaque logiciel, vous serez en mesure d’attribuer des scores à chacun des critères et de supprimer les PIM qui ne sont pas en mesure de remplir les conditions minimales. Dans cette catégorie, vous pouvez trouver le PIM qui répond parfaitement à vos besoins.

Sur le marché du PIM, la logique économique est diverse (PIM propriétaire, PIM open source, PIM version payante, PIM version gratuite…). Pour les entreprises, comparer le coût de différents PIM peut rapidement devenir déroutant, en particulier entre « gratuité » et « open source ». Afin d’évaluer correctement le coût du PIM, il est nécessaire d’estimer le coût global d’un projet PIM en considérant tous les éléments indispensables à la réussite du projet PIM (par exemple : coûts de licence, support, exploitation de la solution et hébergement, coût de mise en œuvre, formation, coûts récurrents, etc.).

Comparatif pim : cliquez ici pour plus d’infos.

Évaluation de la comptabilité du PIM avec son Système d’Information (SI)

Notamment, le PIM doit intégrer le Système d’Information (SI) de l’entreprise et interagir avec divers logiciels (comme le CRM, l’ERP, les plateformes e-commerce, etc.). Par conséquent, il est nécessaire d’évaluer la comptabilité de chaque solution avec son SI et de déterminer précisément la charge de travail (les développements supplémentaires, paramétrages, accompagnement…) nécessaire pour réussir cette intégration.

Comparatif PIM : S’informer sur les partenaires potentiels et définir les rôles des intervenants

En effet, les projets PIM sont très complexes et nécessitent beaucoup d’investissements tant financiers qu’humains. Un tel projet aura un impact significatif sur la vie quotidienne de l’organisation et de l’équipe : il faut du temps pour avoir de nouveaux logiciels, intégrer de nouveaux processus, changer de méthodes de travail… Par conséquent, pour votre solution PIM, vous devez vous assurer que vous sélectionnez un partenaire compétent, fiable et disponible. Cependant, le partenaire qui est en charge de la mise en place du projet PIM (qu’il s’agisse d’un intégrateur tiers ou d’un éditeur direct) doit pouvoir travailler avec votre équipe de manière simple et efficace : les heures de service, la langue de communication, la réactivité, les modes de communication, la compréhension de son culture d’entreprise et de son défi.

Avant que l’entreprise s’associe avec un partenaire spécifique sur la solution PIM, elle doit avoir une vision très précise et claire sur les intervenants impliqués dans le succès de son projet. Elle doit être en mesure de les identifier d’un à une (communauté, intégrateur, éditeur, etc.), et de les coordonner afin d’assurer le bon fonctionnement de ce dernier. De ce fait, l’entreprise doit certainement analyser dès le début, une telle analyse est vraiment importante afin que les partenaires potentiels puissent répondre à vos exigences de performance et à vos contraintes de disponibilité.

Exigence d’un Proof Of Concept (POC) et être accompagnée d’une équipe performante

Pour les logiciels, il est essentiel de pouvoir pratiquer l’outil, de se renseigner sur son ergonomie par soi-même et de vérifier s’il fonctionne correctement. Pour un projet PIM, cela doit être fait avec vos données produites, car le cas de démonstration est toujours adapté à chaque solution. Vous pourrez vérifier le fonctionnement normal du PIM avec vos propres données et comparer impérativement les diverses solutions choisies. En outre, le prestataire est tenu de réaliser un POC (Proof Of Concept), c’est-à-dire de pré-paramétrer à l’aide de vos propres données de test son logiciel. Le POC doit alors vous être proposé dans un environnement de démonstration librement accessible. La réalisation du POC nécessite les efforts du prestataire et doit être imposée au POC à l’issue de l’appel d’offres (étape finaliste).

Par ailleurs, il est aussi indispensable de bien s’assurer que l’entreprise soit bien accompagnée d’une équipe performante, dans le but de garantir la réussite de son projet PIM. Pour cela, il faut choisir un partenaire très sérieux avec des références clients concrètes.

Publicité et marketing : contacter une agence media à Bordeaux
Avis sur Herezie, l’une des agences indépendantes parmi les plus importantes de France